Synthesis

Des creations musicale, du dessin, des images de synthese.

27 septembre 2006

Le silence est d'or

Hé ! Hé ! Hé dites vous savez quoi ? Hein ? Non ? Vous ne savez pas ?! Et bien je vais me faire une joie de vous l'annoncer en tambour et fanfare : J'ai ... Quoi ? La fanfare est indisponnible pour le momente ? Et le batteur est parti pisser ? Tant pis alors. Donc je vais vous l'annoncer sans tambour ni fanfare : Je ... Comment ? Vous etes desolé pour la fanfare ? C'est pas grave monsieur, mais maintenant il faut partir. Non ? Vous m'offrez une chevre en latex et une commode "Glövïêrchnøptz" de chez Ikéa ? Non merci non... [Lire la suite]
Posté par whiteshoulders à 19:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 septembre 2006

Fable-Express #8

Aujourd'hui en guise de Fable-Express une contribution généreuse de Non-Non^^ (si il y en a, les fautes d'orthographes sont d'elle, je suis incapable de les corriger) Les dieux sont dis immortels. Il en va bien évidemment de même pour les dieux égyptiens, qui eux, rappelons-le ont été l’égérie de tout un peuple pendant plusieurs millénaires (a ce propos, des avis de recherche ont été postés un peu partout dans le monde afin de trouver leur ravisseur, un grand type du nom de Allah qui fit séant un chouette coup d’état.)Osiris,... [Lire la suite]
Posté par whiteshoulders à 19:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 septembre 2006

Et si jamais on disait que ?

"Si seulement j'avais...". Si, si ,si... Avec des si, on mettrait Paris en bouteille. Mais pas seulement. Tenez, vous connaissez tous (enfin je l'espere pour vous) le mot : "Ludotheque". "Theque" pour lieu de stockage, et "Lude" pour jeux. Et si "Jeux" se disait "Lude" ? On jourait donc a des lude, durant nos longue soirée d'hiver (alors qu'il neilude), ponctuant les tours de "c'est pas du lude" raludes et de "A toi de luder" (au poker, les mises... [Lire la suite]
Posté par whiteshoulders à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2006

Greunvleugu (Silence, je dort)

Tout le monde en a plus ou moins fait l'experience, le cerveau reste en activité pendant le sommeil. Ce qui explique que nous revons. Mais il arrive aussi que, pour la plus grande joie de ceux qui nous entourent, nous parlions dans notre sommeil. Et en general c'est incomprehensible. Pourtant apres de nombreuse etudes, il a été decouvert un ensemble de regle, une syntaxe sous-jacente (si sous jacent vous embete, oubliez-le) qui permit de dechiffrer certaines des paroles prononcer durant le sommeil. A noter que ce language s'apparente... [Lire la suite]
Posté par whiteshoulders à 15:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 septembre 2006

Envie de rien glander...

J'ai envie de rien glander. Mais je ne peut pas. Trop de boulot. Dessinons donc des gens qui glande, ça fait toujours passer le temps...
Posté par whiteshoulders à 18:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
15 septembre 2006

Au nom d'Internet, de la Requete, et du saint Google

Notre Google qui êtes aux cieux,que votre nom soit sanctifié,que votre règne arrive,Donnez-nous la requête de chaque jour.(extrait de "la requête du holly goograll") Il est des requêtes tappé sur google comme de beaucoup de rapeurs commerciaux : tout deux font beaucoup rigoler. Poilons nous donc de ce florilège de requête réalisé sans trucages* ni pièges à google. whiteshoulders : oui oui c'est moi image de synthese de satan : Ça y est j'ai été repéré par l'inquisition. Rebut : C'est sympa, merci [ton... [Lire la suite]
Posté par whiteshoulders à 23:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 septembre 2006

Le pluriculturisme à ses defauts ...

Le pluriculturisme (qui n'est pas l'utilisation de plusieurs instruments de culturisme) a ses avantages, mais peut aussi êtres un veritable handicap. J'en veux pour exemple cette description poignante d'un "hybride", mi anglais mi français, sans cesse tiraillé entre les deux cultures, entre deux modes de vie, entre deux terres : (extrait de "Frenglishman de no one part")  I'm m'appele Seamus-Robert, and I suis a Franglishman. I mean que I suis a son of un French garçon and a English woman. They etait... [Lire la suite]
Posté par whiteshoulders à 19:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
10 septembre 2006

Fable-Express #7

Il etait une fois quoi, mec, un hibou, que c'etait un ouf quoi. Enfin tu comprend quoi, il dechirait sa race, genre bad boy tu vois quoi ? Mec, franchement, c'etait la terreur de la foert quoi, que meme le phoenix des hotes de ce bois, il en pouvait plus son slip quoi, tu vois mec. Y tagais les tronc d'arbre, il agraissait les vieilles belettes, meme qu'une fois, y s'est tappé contre un opossum quoi ! C'etait trop un killer ! Il lui a trop mis la misere quoi. Et meme que des fois, en fait, t'a vu, y zonnais dans la rière-clai, avec sa... [Lire la suite]
Posté par whiteshoulders à 21:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 septembre 2006

Fable-Express #6

Gad était une fille fort sympathique, quoiqu'un peut pourrie gaté. Et depuis un certain temps elle avait une nouvelle lubie, parce que c'est le genre de fille a avoir des lubie vous voyez ? Par exemple : "Je veut pouvoir me baigner dans une piscine pleine d'holoturie de 3m de long minimum". Je peut vous dire que son pere en bave. Mais revenons a notre histoire : elle rêvait d'avoir un animal, assez rare,un Souin (qui est au marsouin ce que le le supilami est au marsupilami). Seulement le Souin est assez coûteux à acquérir,... [Lire la suite]
Posté par whiteshoulders à 11:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 septembre 2006

Les pigeons ça pue

Vous l'aurez tous remarqué, j'aime l'holothurie, c'est mon modelé, mon fétiche, ce à quoi je pense avant de m'endormir. Mais je ne suis pas le seul, loin de là. Pas plus tard que y'a pas longtemps, plusieurs aimables visiteurs sont arrivés (et son repartis aussi vite qu'arrivé) ici en recherchant sur google : "l'holothurie" et "holothurie de la mer". Comme quoi mine de rien (ou gisement epuisié), les amis de l'holothurie se compte au moins par plusieurs (moi et les autres). C'est pourquoi en leur honneur (mais... [Lire la suite]
Posté par whiteshoulders à 14:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]